Quand les questions de santé mentale s'exposent sur Instagram

Publiée 18 octobre 2019

réseaux sociaux santé santé mentale esanté 

Instagram revendique plus d’un milliard d’utilisateurs mensuels, dont 17 millions en France. Le principe de ce réseau consiste pour les internautes à partager des photos, le plus souvent en se présentant sous son meilleur jour. Mais il s’est aussi formé des communautés très variées, par exemple autour des questions de santé mentale.

Une floraison de psychiatres, psychologues et thérapeutes est apparue sur Instagram, en particulier aux Etats-Unis, comme le Docteur Nicole LePera (alias The Holistic Psychologist), qui compte 892.000 fans. L’australienne Ashlee Bennet, qui utilise l’art thérapie pour travailler sur l’image du corps, l’acceptation de soi et la phobie du gras, est suivie par 66.000 abonnés. Elle offre des consultations en ligne… le premier quart d’heure est gratuit.

Ces professionnels de la santé mentale influenceurs multiplient les maximes sur fond neutre, afin d’aider les adeptes d’Instagram à se sentir mieux. Leurs posts sur les relations humaines, le burn out, le processus des émotions et l’auto-guérison, suscitent souvent des centaines de commentaires témoins parfois d’une grande détresse. 

Voir cette publication sur Instagram

As I transitioned from a therapist, to a coaching/consulting model, the focus of my work became habit creation. The most common thing I heard in therapy is the feeling of being “stuck.” Stuck is what we say when we feel 2 things: 1. Lack of self trust (from years of betraying ourselves) 2. We feel paralyzed by mental resistance Mental resistance is the voice in our minds that tells us not to do something. It’s the critical voice that seeks to keep us in our familiar. In order to heal, grow, and evolve, we have to leave the space of comfort. All growth (natural law) happens when we leave the familiar and embrace the unknown. Of course, this is the great paradox of the human experience because of brain does NOT seek growth. It seems safety and a practicable future based on subconscious past memory. To leave that familiar, we have to set up daily situations where we get past our minds. Meaning, we hear the mental chatter but do it anyway. These small situations help to restore self trust. The more we can make a CHOICE regardless of the mental chatter, the more empowerment we find. It’s a practice. These are just a few of my favorite ways to get past my mind. What would you add? #selfhealers

Une publication partagée par Dr. Nicole LePera (@the.holistic.psychologist) le


Il ne s’agit pas à proprement parler de thérapie. Media de masse, Instagram est loin de la personnalisation et de la confidentialité d’un suivi psychologique en bonne et due forme. D’ailleurs, nombre de ces professionnels de santé fournissent des liens qui permettent de se renseigner sur une thérapie plus traditionnelle.

Néanmoins, les encouragements de la communauté peuvent se révéler utiles. En postant des photos de leur repas et en partageant leur vie quotidienne, de jeunes personnes anorexiques trouvent un soutien. Il serait ainsi plus facile de s’exprimer virtuellement qu’en tête à tête avec un proche. Selon certains médecins, les photographies permettent en particulier de prendre de la distance.

A 20 ans, Eva Lecorvaisier a commencé à tenir un compte Instagram (_littlepeanut) en 2015. L’idée lui est venue en tombant sur le compte pro-recovery (pour guérir) d’une autre personne souffrant d’anorexie, avec qui elle a commencé à échanger. Elle a ensuite lancé son propre compte, pour être aujourd’hui suivie par 14.000 personnes. La jeune femme estime avoir franchi un cap lorsque qu’elle a commencé à se montrer physiquement sur le réseau, alors qu’au départ elle ne postait que des assiettes de biscuits. En février dernier, Eva a expliqué sur YouTube comment elle avait cessé de peser ses aliments en jetant la pile de sa balance électronique. 

Dans un autre genre, l’illustrateur Théo Grosjean confie ses angoisses – pensées morbides, crises de panique… – sous la forme d’une BD publiée chaque semaine sous le nom L’Homme le plus flippé du monde. 



Pour lui, le format artistique facilite les échanges. Il estime que les hommes ne doivent plus avoir honte de leurs angoisses, même si les normes sociales les forcent encore trop souvent à les masquer. A ce titre, beaucoup d’hommes écrivent en privé à Théo Grosjean pour le remercier d’aborder ces sujets sans fard.
Lorsqu’on tape le hashtag #depression sur Instagram, il en ressort 20 millions d’occurrences, et le meilleur côtoie le pire. Le réseau social propose alors dès la saisie de ce hashtag une action de prévention sur le suicide et l’automutilation renvoyant sur le site befrienders.org.

Contactez-nous

La Médicale propose des solutions d'assurances dédiées aux professionnels de la santé : Responsabilité Civile Professionnelle, Prévoyance, Multirisque Professionnelle mais aussi Santé, Auto, Habitation, Assurance Emprunteur... Quelle que soit votre activité, découvrez l'ensemble des offres de La Médicale pour vous couvrir aussi bien dans votre vie professionnelle que privée.