L’an 1 des nouvelles études en santé

Cette rentrée 2020 voit la fin de la PACES et l’apparition d’un nouveau cursus pour les étudiants en santé. Présentation du dispositif.

Exit la PACES (Première Année Commune des Etudes en Santé). Bienvenue à la filière MMOP (Médecine, Maïeutique, Odontologie, Pharmacie) et au PASS (Parcours Accès Santé Spécifique). Avec la fin de la PACES, ce sont trois voies différentes qui permettent désormais aux étudiants d’accéder aux études en santé. Elles remplacent, en cette rentrée, la première année commune aux études de santé. A noter que 2020 voit aussi la disparition du traditionnel numerus clausus. Le décret définissant les parcours de formation permettant d’accéder aux études de médecine, pharmacie, odontologie (dentaire) ou sage-femme (maïeutique) a été publié le 5 novembre 2019. Objectif visé par les pouvoirs publics : la diversification des parcours des futurs soignants. Concrètement, les étudiants ont ainsi le choix entre plusieurs voies sur Parcoursup.

La licence majeure santé


Il s’agit en l’occurrence d’une première année spécifique de l’enseignement supérieur comprenant une majorité d'enseignements en santé. Ce que la Conférence des doyens qui a travaillé à l’élaboration du dispositif avait baptisé le « portail santé ». Les matières qui y sont enseignées sont analogues aux enseignements dispensés en PACES. Toutefois, les étudiants devront obligatoirement choisir une "mineure" dans une autre discipline afin de faciliter leur réorientation en cas d’échec, car ils n’ont plus la possibilité de redoubler. Ainsi, l’étudiant qui ne passerait pas le cap de la sélection pourra poursuivre ses études en licence de "la mineure" choisie. 

La licence mineure santé


La licence mineure santé constitue la deuxième option des étudiants. Elle permet d’intégrer une licence universitaire classique (droit, histoire, biologie, chimie, mathématiques etc.). Mais en optant également, donc, pour une "mineure" santé. Une fois que l’étudiant se sent prêt, que ce soit en L1, L2 ou en L3, il peut ainsi se présenter aux épreuves d’admissibilité qui lui permettront d’intégrer la deuxième année de médecine, de maïeutique, d’odontologie ou de pharmacie.

L'option "passerelle"


Il s’agit ici de la troisième possibilité qui s’offre aux étudiants qui souhaitent intégrer le cursus des études médicales. Elle se présente sous la forme d’une « passerelle d’auxiliaire médical à médecine ». En clair, l’étudiant fait le choix, dans un premier temps, d’opter pour une formation de trois ans conduisant au diplôme d’auxiliaire médical (une école d’infirmiers par exemple). Une fois son diplôme en poche, il ou elle peut ensuite tenter d’intégrer les cursus MMOP.
A noter que le nombre de places ouvertes en deuxième année de ces filières sera conjointement déterminé par les universités et les Agences Régionales de Santé.

Contactez-nous

La Médicale propose des solutions d'assurances dédiées aux professionnels de la santé : Responsabilité Civile Professionnelle, Prévoyance, Multirisque Professionnelle mais aussi Santé, Auto, Habitation, Assurance Emprunteur... Quelle que soit votre activité, découvrez l'ensemble des offres de La Médicale pour vous couvrir aussi bien dans votre vie professionnelle que privée.