Assistante dentaire et orthodontiste, un tandem gagnant

Publiée 12 novembre 2019

orthodontie dentiste assistant paramédicaux 

Les Journées de l’Orthodontie 2019, se sont terminées dimanche dernier. Retour sur le rendez-vous annuel de la profession qui inaugurait, pour cette 22ème édition, une nouvelle formule de sa « Journée des Assistantes ». 

« La Journée des Assistantes a été créée en 2005 par une de nos consoeurs, Claude Bourdillat et fait, depuis, partie intégrante de nos Journées de l’Orthodontie », explique Sandy Hermer, orthodontiste, Secrétaire Générale de la Fédération Française d’Orthodontie (FFO) et membre de la Commission des assistantes. 
Un rendez-vous qui, dès sa première édition, s’est révélé un succès. « Avec plus de 200 ateliers disponibles durant les « Journées », les assistantes dentaires se sont spontanément investies dans les rendez-vous qui les concernent. Comme les formations professionnelles traitant de la prise de photos, des gouttières dentaires ou encore du respect de la loi RGPD.» Nouveauté 2019 : « cette année, nous avons scindé la journée pleine qui leur était consacrée, en deux demi-journées, courant sur deux jours. Ce qui constitue une formule beaucoup plus souple pour leur emploi du temps », analyse Sandy Hermer.

Un vrai travail d'équipe

Une manière pragmatique de contribuer à valoriser une profession qui reste encore mal connue. Mais essentielle. « Il s’agit d’un véritable travail d’équipe. D’ailleurs lorsque je procède au recrutement d’une assistante dentaire, je privilégie toujours le contact humain », poursuit Sandy Hermer. Comme avec son assistante Sandrina. « Auparavant, j’étais secrétaire médicale. Autant dire que même si je connaissais le monde de la santé, j’étais à plusieurs lieues de l’univers de l’orthodontie », se souvient-elle. Mais, à l’occasion d’un entretien professionnel en 2002, la jeune femme se découvre une vocation. Et, à raison d’une formation de dix-huit mois, répartie sur une journée par semaine, Sandrina obtient son diplôme d’assistante dentaire. Depuis ? « Franchement, c’est un vrai bonheur d’aller au travail tous les jours. Ce que j’apprécie le plus ? Etre au contact des enfants et des adolescents, qui, en termes d’orthodontie, sont une frange importante de la patientèle ». 

4 000 orthodontistes

Pour mémoire, l’orthodontie est une spécialité dentaire qui vise à la correction de la mauvaise posture des mâchoires et des dents. Les orthodontistes représentent environ 10% des dentistes, soit à peu près 4 000 professionnels. En tout, leur formation dure huit ans. 
« Contrairement à nos confrères dentistes qui vont, le plus souvent, traiter des patients sur une séance annuelle plus ou moins longue, disons, par exemple, afin de vérifier qu’il n’y ait pas de problèmes, ou encore pour traiter une carie, notre travail s’effectue le plus souvent au moyen d’actes courts et répétés. Chacun ne dure, en moyenne qu’une dizaine de minutes ». Surtout à destination des enfants, avec des rendez-vous mensuels ou bimensuels réguliers. Et avec un tel cas de figure, « il est fondamental de pouvoir travailler avec des personnes en qui la confiance est entière, lorsque nous-mêmes sommes en plein travail devant le fauteuil. Ce sont ainsi les assistantes qui pourront expliquer aux parents la procédure qui sera suivie, l’objectif à atteindre et les soins qui seront apportés à leur enfant », conclut Sandy Hermer. 

Contactez-nous

La Médicale propose des solutions d'assurances dédiées aux professionnels de la santé : Responsabilité Civile Professionnelle, Prévoyance, Multirisque Professionnelle mais aussi Santé, Auto, Habitation, Assurance Emprunteur... Quelle que soit votre activité, découvrez l'ensemble des offres de La Médicale pour vous couvrir aussi bien dans votre vie professionnelle que privée.