« Une plateforme commune pour tous les médecins, quel que soit leur mode d’exercice »

Entretien avec le Dr Emanuel Loeb, Président du syndicat Jeunes Médecins

Prochaines élections aux URPS, Ségur de la santé, grève des Praticiens Hospitaliers… Jeunes Médecins monte au créneau. 

La Médicale : Pouvez-vous nous présenter votre syndicat, qui est nouveau mais qui a déjà quelques années d’expérience… 

Dr Emanuel Loeb : Oui, parce que Jeunes Médecins, c’est la rénovation de l’Isncca qui était le syndicat des chefs de clinique et des assistants. Il y avait le besoin de redynamiser la représentation professionnelle chez les jeunes médecins dans la période qu’on appelle le post-internat. Le fait de circonscrire cette représentation uniquement au statut d’assistant et de chef de clinique nous paraissait très limitatif et surtout ne permettait pas à la jeune génération d’obtenir une légitimité via les élections professionnelles dans l’ensemble des champs d’exercice du métier de médecin, que ce soit à l’hôpital, en ville ou en médecine salariée. L’idée a été que contrairement à l’existant, il fallait vraiment avoir une plateforme qui puisse rassembler toutes les spécialités, tous les modes d’exercice et sortir d’une vision balkanisée de la représentation syndicale.
Ah oui, et l’autre révolution, c’est aussi d’avoir rendue l’adhésion à notre syndicat, gratuite.


Vous avez rejoint le mouvement de « grève illimitée » des PH qui vient de débuter ce mois de janvier. Quelles sont vos revendications ?

Dr Emanuel Loeb : La reprise de l’ancienneté pour les PH nommés avant octobre 2020. Déjà, lors des discussions du Ségur de la santé, nous avions à l’époque refusé de signer ces accords parce que nous estimions qu’ils entraînaient une perte d’équité entre les praticiens déjà nommés et les praticiens qui débutaient leur carrière comme entre les praticiens titulaires et les praticiens contractuels. Pour être simple, nous voulons une revalorisation globale et notamment un début de carrière à 5000 euros bruts par mois.


Le Ségur de la Santé n’aurait donc servi à rien ?

Dr Emanuel Loeb : La volonté était surtout politique, dans le contexte Covid, d’apaiser les esprits, d’éviter tout risque d’embrasement chez les soignants et de pouvoir relancer ainsi les négociations sur les retraites. Le nom lui-même, de Ségur de la Santé, a été galvaudé puisque cela a été un Ségur de l’hôpital public et tout un pan du champ de la santé n’y figure pas. Le médico-social, par exemple, n’a pas bénéficié de revalorisations. Et en matière de médecine de ville, il y a eu un report des négociations conventionnelles et une absence de réelle revalorisation dans le cadre du PLFSS 2021. 


Selon vous, ce bras de fer est donc parti pour durer

Dr Emanuel Loeb : Oui, d’autant plus que le ministre ne montre aujourd’hui aucun signe de volonté de dialogue et d’apaisement. 


Ces différents chevaux de bataille vont être portés, entre autres, à travers les élections professionnelles. Et pour la première fois, vous présentez des candidats aux prochaines URPS de mars prochain.

Dr Emanuel Loeb : Oui, Jeunes Médecins s’est d’abord présenté, avec succès, aux élections professionnelles des praticiens hospitaliers en juin 2019. Et cette année, la grande première sera la possibilité pour Jeunes Médecins de se présenter aux élections professionnelles des médecins libéraux à travers les Unions Régionales des Professions de Santé. Mais à côté de cela, nous avons aussi des discussions en cours avec la représentation des médecins salariés au sein des établissements privés à but non lucratif. 


Avec à terme l’objectif d’un décloisonnement des rapports entre les différentes centrales syndicales ?

Dr Emanuel Loeb : Il nous faut sortir d’une représentation médicale qui ne serait portée que sur l’exercice libéral, hospitalier, salarié ou que sur telle ou telle spécialité. Je pense que c’est ce mode de fonctionnement qui a pêché sur la représentation médicale de ces dernières années et qu’il est très important que les médecins, quel que soit leur mode d’exercice ou leur spécialité, aient une plateforme qui leur permet de discuter en interne et de pouvoir porter un message commun et transversal auprès des autorités de santé.


Propos recueillis par François Petty
Crédit photo : DR

Contactez-nous

La Médicale propose des solutions d'assurances dédiées aux professionnels de la santé : Responsabilité Civile Professionnelle, Prévoyance, Multirisque Professionnelle mais aussi Santé, Auto, Habitation, Assurance Emprunteur... Quelle que soit votre activité, découvrez l'ensemble des offres de La Médicale pour vous couvrir aussi bien dans votre vie professionnelle que privée.

×

Notre politique de collecte de données

La Médicale et ses partenaires utilisent des cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à établir des statistiques de visites.
Les données seront conservées 13 mois à des fins de statistiques (mesure d'audience, d'analyse, et d'amélioration de l'expérience utilisateur).
Vous pouvez à tout moment donner ou retirer votre consentement à l'installation des cookies par finalité, dans les paramètres.

Charte de l'internaute

Tout accepter Tout refuser
×

Paramétrer les cookies

Un cookie est un fichier déposé sur votre navigateur, quand vous accédez à certains sites web.
Les cookies aide à reconnaître les préférences d'un internaute en se basant de sa précédente visite sur ce même site.

Un cookie ne contient pas et ne recueille pas d'informations, mais il est lu par le serveur du navigateur.
La lecture permet de garder en mémoire la navigation de l'internaute.
Voici le contenu général des cookies stockés dans la mémoire du navigateur :


  • le nom du serveur d'où le cookie a été envoyé ;
  • la durée de vie du cookie ;
  • une valeur unique permettant de différencier les sessions et qui permet de reconnaître un ID, quand il revient sur le site.

Charte de l'internaute

Cookies de fonctionnement (obligatoires)

Les cookies techniques de l'espace client garantissent le bon fonctionnement du site et permettent d'accéder aux espaces réservés et personnels, de mettre en œuvre les mesures de sécurité.

Durée de conservation : 13 mois

Liste des responsables : La Médicale, Celuga

Liste des destinataires : La Médicale

Cookies de mesure d'audience

AT Internet peut déposer des cookies permettant d'obtenir les statistiques de fréquentation du site (nombre de visites, pages les plus visitées, ...).

Durée de conservation : 13 mois

Liste des responsables : AT Internet

Liste des destinataires : La Médicale

Cookies des réseaux sociaux

Twitter, Facebook, Linkedin et Tumblr peuvent déposer des cookies qui retracent les interactions depuis l'espace client avec les modules sociaux (Twitter, Facebook, Linkedin et Tumblr).

Durée de conservation : 13 mois

Liste des responsables : Les réseaux sociaux

Liste des destinataires : Les réseaux sociaux