Évaluer la douleur d'un patient âgé avec l'échelle Algoplus

Publiée 14 octobre 2020

douleur patient santé 

L’échelle Algoplus est recommandée pour un patient âgé lorsque celui-ci est dans l’incapacité d’évaluer lui-même sa douleur.

Définition de l’échelle Algoplus


L’échelle Algoplus a été élaborée spécialement pour évaluer la douleur aigüe chez les patients qui ne peuvent pas pratiquer une auto-évaluation, notamment en raison de troubles de la communication verbale.
Cette échelle de la douleur est recommandée dans le cas de pathologies douloureuses aigües comme une fracture, un lumbago, un zona, une rétention urinaire, une ischémie ou encore en situation post-opératoire. Elle sert aussi à évaluer les accès douloureux transitoires (une névralgie faciale par exemple) et les douleurs provoquées par un acte de soin ou de diagnostic médical.

Comment évaluer le score de l’échelle Algoplus ?


L’échelle Algoplus comporte 5 catégories de comportements à observer :

  • Le visage : froncement des sourcils, grimaces, crispation, mâchoires serrées, visage figé
  • Le regard : regard inattentif, fixe, lointain ou suppliant, pleurs, yeux fermés
  • Les plaintes : “aïe”, “ouille”, “j’ai mal”, gémissements, cris
  • Le corps : retrait ou protection d’une zone, refus de mobilisation, attitudes figées
  • Le comportement général : agitation ou agressivité, agrippement
Il suffit d’observer un seul comportement dans une catégorie pour considérer celle-ci comme active. Chaque catégorie active, quel que soit le nombre de comportements observés, compte pour un point. Le score total de l’échelle Algoplus est donc évalué sur la note maximale de 5. La présence d’une douleur est diagnostiquée si le score total est supérieur ou égal à 2. 

Avantages et difficultés de l’échelle Algoplus

L’échelle Algoplus permet d’évaluer la douleur du patient en moins d’une minute dans la plupart des cas. Elle présente néanmoins deux types de difficultés. D’abord un comportement peut être moins évident à repérer, par exemple dans le cas d’un patient qui s’agrippe lui-même. De plus, il peut arriver qu’une catégorie soit analysée avec une interprétation étiologique du signe observé et non pas en fonction de sa simple présence. Par exemple la catégorie plaintes peut être considérée comme non active chez un patient qui présente pourtant des cris, parce que ceux-ci sont attribués à la démence du patient.


Contactez-nous

La Médicale propose des solutions d'assurances dédiées aux professionnels de la santé : Responsabilité Civile Professionnelle, Prévoyance, Multirisque Professionnelle mais aussi Santé, Auto, Habitation, Assurance Emprunteur... Quelle que soit votre activité, découvrez l'ensemble des offres de La Médicale pour vous couvrir aussi bien dans votre vie professionnelle que privée.