Deuil d'un patient

Publiée 05 avril 2018

Infirmiers et médecins libéraux sont tous confrontés à la mort d’un patient. Contrairement aux professionnels qui exercent dans un service, ils sont seuls face à cette situation. Et la plupart d’entre eux n’y sont pas préparés. Hormis quelques exceptions en facultés de médecine, notamment à Rouen et à Nantes, les étudiants en médecine appréhendent la question du deuil d’un patient lorsqu’ils sont déjà praticiens.

Accompagner le deuil de la famille du patient

Accompagner la famille d’un patient qui vient de décéder fait partie intégrante de la pratique professionnelle des soignants et des médecins. Le plus souvent, ce sont les premiers « compagnons de douleur » des proches. Il s’agit de les rencontrer, les informer, les écouter, leur faire exprimer leurs émotions (colère, tristesse…) en restant calme, patient, compréhensif.

Un rôle d’autant plus difficile que, face à la mort d’un patient, le professionnel de santé peut lui aussi être confronté au deuil d’une personne qu’il a appris à connaître, parfois pendant des années. 

Gérer son propre deuil entre sentiment de culpabilité et volonté de cacher ses émotions

Nombre de médecins et infirmiers/ères cachent leurs émotions, par autocensure ou par pression sociale. Ils ne se donnent pas le droit faiblir. La mort du patient les renvoie pourtant, comme tout un chacun, à l’appréhension de leur propre mort et à des décès vécus antérieurement. Les médecins peuvent aussi souffrir d’un sentiment d’échec voire de culpabilité face à la mort de leur patient.

Si le praticien se retrouve lui-même en souffrance, il peut alors être nécessaire de consulter un psychologue ou un psychiatre, pour préserver sa capacité à pratiquer son métier, pour continuer à aider les autres.

Contactez-nous

Recherchez votre agence

rechercher agences La MédicaleEn cliquant
sur la carte

Posez une question, informez-vous

Les assurances Médicale de France proposent des prestations spécifiques pour les métiers de la santé : découvrez les offres responsabilité civile pour professionnel de santé, la protection juridique du médecin, l'assurance emprunteur du professionnel de santé et les offres multirisques habitation pour protéger le lieu de travail