Consultation médicale

Publiée 08 novembre 2017

À partir du 1er novembre 2017, une tarification particulière pour les consultations médicales « complexes » et « très complexes » va être mise en place.

Les professionnels de santé vont bientôt devoir encore plus jongler avec les grilles tarifaires. A compter du 1er novembre prochain, deux nouvelles catégories de consultations médicales vont faire leur apparition : les consultations dites « complexes » et celles dites « très complexes ».
Dans les deux cas, il s’agit de rendez-vous nécessitant pour le praticien davantage de temps et dont le prix, en conséquence, sera plus élevé. Le périmètre et les tarifs régulés des consultations « complexes » et « très complexes » ont été fixés par une décision de l'Union nationale des caisses d'assurance maladie (Uncam) publiée le 12 septembre 2017 au Journal Officiel.

46 euros pour les consultations complexes

Plusieurs consultations complexes, toutes tarifées à 46 euros, ont été créées. La première consultation de contraception et de prévention (CCP) pourra être réalisée par un médecin généraliste, un gynécologue, un gynécologue-obstétricien ou un pédiatre et ne pourra être facturée qu'une seule fois. La CCP, destinée aux jeunes filles de 15 à 18 ans, visera à informer la patiente sur les méthodes contraceptives et sur les maladies sexuellement transmissibles (MST).

La consultation de suivi de l'obésité (CSO) sera, elle, réservée aux enfants de 3 à 12 ans présentant un risque avéré d’obésité. Lors de la CSO, le médecin traitant (généraliste ou pédiatre) de l’enfant doit procéder à un entretien du jeune patient et de ses proches, rechercher d'éventuels signes de pathologie, de « comorbidité associés » ou de souffrance psychologique, expliquer le diagnostic à la famille, proposer une prise en charge qu'il coordonnera et inscrire les conclusions de cette consultation dans le dossier médical de l'enfant. Elle ne pourra pas être appliquée à un patient hospitalisé.

La consultation de sortie de maternité (CSM) concernera les nouveaux nés nécessitant un suivi spécifique par le pédiatre entre la sortie de maternité et le 28ème jour suivant la naissance. La consultation complexe de prise en charge d'un couple dans le cadre de la stérilité ne pourra être réalisée que par un gynécologue ou un gynécologue-obstétricien. Lors du rendez-vous, le médecin devra présenter le rendu du bilan diagnostic réalisé, les stratégies thérapeutiques et les probabilités de réussite en termes de naissance pour permettre au couple de participer à la prise de décision, ainsi que le rappel de la réglementation française.
Figurera également parmi les consultations complexes, la première consultation de prise en charge d'un patient atteint de trouble grave du comportement alimentaire (anorexie mentale par un endocrinologue ou un pédiatre ou obésité morbide par un endocrinologue). Le praticien devra rechercher des critères de diagnostic et de gravité, mettre en place une évaluation globale du patient (somatique, psychique et sociale) et enfin, élaborer un projet thérapeutique multidisciplinaire avec recherche de l'adhésion du patient.

60 euros pour les consultations très complexes

Parmi les consultations très complexes tarifées 60 euros, on trouvera la prise en charge d'un enfant présentant une pathologie chronique grave ou un handicap neurosensoriel sévère nécessitant un suivi régulier par le pédiatre ou le suivi (également par un pédiatre) d’un enfant de moins de 7 ans, né grand-prématuré ou atteint d'une pathologie congénitale grave.

Sera aussi considérée comme une consultation très complexe, la consultation initiale d'information et d'organisation de la prise en charge des patients atteints de pathologies inflammatoires ouvrant droit à une affection de longue durée (polyarthrite rhumatoïde active, spondylarthrite ankylosante, rhumatisme psoriasique, maladie de Crohn).

Enfin, outre la création des deux nouvelles catégories de consultation, la décision de l’Uncam fait passer, toujours à partir du 1er novembre 2017, le tarif des visites longues de 56 à 70 euros. Elles seront désormais possibles trois fois par an, contre une seule fois aujourd’hui.

Contactez-nous

Recherchez votre agence

rechercher agences La MédicaleEn cliquant
sur la carte

Posez une question, informez-vous

Les assurances Médicale de France proposent des prestations spécifiques pour les métiers de la santé : découvrez les offres responsabilité civile pour professionnel de santé, la protection juridique du médecin, l'assurance emprunteur du professionnel de santé et les offres multirisques habitation pour protéger le lieu de travail